Un sujet de grande joie !

« Mais l’ange leur dit : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie. »

Luc 2:10

Du temps de la Pâque en avril jusqu’à l’automne, les troupeaux étaient continuellement en train de paître dans les champs, les bergers restant tout le temps avec eux. Ils étaient les sentinelles de la nuit, prenant chacun son tour de gardien. Même si leur statut social n’était pas très élevé en ce temps-là, et qu’ils étaient reconnus comme des gens simples, ces bergers avaient été choisis pour voir cet enfant béni en premier. Comme Siméon (Luc 2 : 25), ils étaient parmi ceux qui ont veillé et attendu, les serviteurs de la consolation d’Israël.

 

La simplicité de leur esprit rustique, leur occupation silencieuse, la tranquillité des heures de minuit, l’amplitude du ciel bleu au-dessus d’eux et la musique divine qui remplissait leurs oreilles, tout cela les rendait dignes de recevoir, avant le reste du monde, la nouvelle d’un Sauveur enfant.

 

Mais si les bergers, dans leur proximité immédiate, ont reçu la première vision, les sages eux, venus de loin, ont reçu la deuxième vision du Roi nouveau-né. Ainsi, la simplicité en premier, et la science en deuxième, trouvent leur chemin vers le Christ.

 

Voici la bonne nouvelle : La venue de Jésus n’est pas réservée à un groupe de personnes en particulier, comme des gens éduqués ou savants, mais à chaque être humain. La venue de Jésus en tant que Fils de Dieu sur cette terre, a été confirmée du point de vue historique et scientifique. Et la venue de Jésus-Christ, le Messie, est et sera toujours un sujet de grande joie pour tous les gens, dans toutes les nations.

 

Que « l’esprit de Noël », qui n’est pas l’esprit de ce monde, en relation à une consommation déchaînée, permette à Jésus, qui est La Bonne Nouvelle, de nous apporter aujourd’hui et tout au long de l’année cette grande joie que lui seul puisse donner. Joie dans le monde, le Seigneur est venu.

 

Prière : Quelle joie pour moi et pour le monde entier que la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. Tu as pour sûr accomplis ce que tu as promis. Merci Jésus d’être venu sur cette terre, en apportant la GRANDE JOIE parmi nous ! 

 

Prière spéciale pour Noël :

Tu m’attends toujours encore

Seigneur, si tu veux m’attendre encore une fois

Je veux être le quatrième mage,

Parti de nulle part,

Laissé sans étoile au ciel

Pour un voyage à la fin du temps,

Pour un voyage à ma fin à moi…

Quand les ténèbres brouillent toutes les pistes,

Quand mon compas intérieur bouge sans arrêt,

Quand ma route est hors de contrôle,

Tu me montres quelque part dans la nuit

L’étoile inconnue que tu fais briller pour moi.

Tu me dis que je n’ai pas perdu ma vie,

Ce temps duquel j’ai rêvé comme quelque chose d’autre !

Tu me dis que tu m’attends toujours,

Car la fête ne commencera pas sans moi.

Et je t’offre mon enfance

Qui se cache derrière les décombres de mon passé…

Je veux adorer l’enfant de Noël

Comme quelqu’un se met à genoux en admiration

Devant un miracle si fragile

D’une parole qui est finalement devenue réelle.

Maintenant, je te vois en cet enfant de Noël

A genoux devant moi

Afin que moi, je puisse finalement devenir ton enfant.

 

Lytta Basset

 

(Lytta Basset est une philosophe et théologienne protestante suisse qui, après avoir été pasteur de l’église réformée à Genève, avait un poste de professeur de théologie pratique à la Faculté de Théologie et l’Université de Neuchâtel. Elle est autrice de plusieurs œuvres spirituelles qui ont eu un grand succès en littérature religieuse.)

 

Citation : La venue de Jésus n’est pas réservée à un groupe de personnes en particulier, comme des gens éduqués ou savants, mais à chaque être humain.

Ne ratez jamais un article !

Restons en contact.

X