Ton Roi vient à toi

“Voici, ton roi vient à toi, plein de douceur, et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d’une ânesse. »
Matthieu 21.5

 

Mes amis, le Roi vient à vous. Mais ce Roi, qui est le seul qui puisse nous sauver, est humble et ne conduit pas une voiture de luxe, mais il vient, monté sur un âne.
 
Jésus et ses disciples étaient sur la route de Jéricho. Ils avaient déjà gravi la plus grande partie du chemin difficile qui serpentait et tournait sur 27 km, de Jéricho jusqu’à Jérusalem.
Comme ils approchaient de Jérusalem et qu’ils arrivaient à Bethphagé sur le Mont des Oliviers, Jésus envoya deux disciples en leur disant : « Allez au village devant vous, et vous y trouverez aussitôt une ânesse attachée, avec son ânon à ses côtés. Détachez-les et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, dites-lui que le Seigneur a besoin d’eux, et on vous les laissera prendre immédiatement. »
 
« Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, mirent sur eux leurs vêtements, et Jésus s´assit dessus ». Aussi banale que cette situation aurait pu sembler, elle était pleine de signification biblique et théologique. Cela montrait que le Christ était venu pour être le Roi. Comme l’explique Matthieu : « Or, ceci arriva afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète : Dites à la fille de Sion : Voici, ton roi vient à toi, Plein de douceur, et monté sur un âne, Sur un ânon, le petit d’une ânesse ».
 
L´une de mes musiques classiques préférées est le Messie de Haendel. L´une des caractéristiques les plus inhabituelles de cet art oratoire est le peu de chose qui est dit sur la vie et l´enseignement de Jésus Christ. Le Messie se concentre sur l´incarnation, la crucifixion et la résurrection, avec seulement une brève mention du ministère terrestre de Jésus.
De toutes les choses que Jésus avait dites et faites entre sa naissance et sa passion, Charles Jennens, en tant qu’ami de Haendel, a aidé l’auteur du livret et a choisi d´inclure l´entrée triomphale. Il y a fait allusion en citant le prophète Zacharie : « Réjouis-toi fille de Sion, pousse des cris de joie fille de Jérusalem, car ton roi vient à toi. Il est le juste Sauveur et il proclamera la paix sur les païens ».  Jennens a fait un bon choix : C´était sur un âne et en entrant à Jérusalem que Jésus a annoncé qu´il venait en tant que roi messianique d´Israël.
 
Le peuple d’Israël avait toujours compris que la prophétie de Zacharie faisait référence au Messie, le roi de Dieu. Le prophète a dit : « Sois transportée d’allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici, ton roi vient à toi; Il est juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne, Sur un âne, le petit d’une ânesse. (Zacharie 9:9).
Lorsque Jésus monta l’âne de race pure, comme Zacharie l’avait promis, il se présenta comme le roi promis d’Israël. Par ses actions, il disait : « Voici, ton roi vient à toi ».
Les Juifs connaissaient leur Bible, et plusieurs personnes dans la foule se sont certainement souvenu des paroles de Zacharie et ont reconnu ce que Jésus était en train de faire. Certains se sont certainement souvenus que lorsque Salomon est devenu roi d´Israël, il avait été présenté sur l´âne de son père David (1. Roi 1:38-39). Un fait que le peuple de Jérusalem avait reconnu ce lien est que lorsqu’ils ont vu Jésus monté sur un âne, ils ont dit : « Hosanna au fils de David ! » Dans tous les cas, en utilisant ce titre, ils étaient en train d´acclamer Jésus comme leur roi légitime. Ils ont reconnu qu´il était venu « au nom du Seigneur ! »
 
La bonne nouvelle est que Jésus, le Roi des rois veut venir dans nos vies. Accueillons ce Roi dans notre maison, notre famille, notre entreprise, notre église, notre région et notre nation avec des cris de joie. Alors qu´Il vient, étendons nos vêtements par terre devant Lui. Faisons une fête célébrant Jésus au centre de cette procession en criant : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ; Hosanna au plus haut des cieux », signifiant : « Dieu sauve ».
 
Prière : Merci mon Dieu d’avoir envoyé Jésus pour devenir le Roi des rois. Je veux me réjouir en l’accueillant dans ma vie. Merci Jésus de venir humblement me servir. Aujourd’hui, je me réjouis de ta venue car tu es le seul Sauveur qui puisse me sauver.
 
Citation : Réjouissons-nous car le Roi Jésus désire venir dans notre vie quotidienne comme il est entré à Jérusalem.

Ne ratez jamais un article !

Restons en contact.

X