Le Prince de la paix est né

Luc 2:14
“Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes !”

Après qu’un messager céleste du Seigneur ait apparu et annoncé la naissance de Jésus aux bergers, une chorale d’anges chanta en harmonie parfaite en proclamant : « Paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! » (Luc 2 :14). Cette scène devait être si émouvante, si puissante et si glorieuse à tout à la fois. Mais pourquoi donc cette déclaration « Paix sur la terre » ?

Il ne faut pas faire des années d’études ardues en théologie pour comprendre le sens de ce cantique ; « que la paix soit sur la terre » car le Prince de la paix est né ! (Esaïe 9 :6)

Dans l’épître aux Ephésiens, Paul déclare que Christ lui-même est notre paix : « Car Il est notre paix » (Ephésiens 2 :14). Ainsi, nous ne pouvons définir la paix comme étant un simple ressenti, l’absence de bruit, de guerre ou de chaos. La paix est précisément la présence d’une Personne : Jésus-Christ, le Prince de la paix. La quête principale de l’humanité est de retrouver cette Paix perdue par la chute dans le jardin d’Eden. Adam était en communion continuelle avec Dieu, sans trouble, sans obscurité, sans honte, sans distraction. Puis le péché a été commis et la paix qui gouvernait son être – cette paix qui ne provient que de Jésus – a été remplacée par une tourmente continuelle dans son âme. L’harmonie parfaite entre le Créateur et la créature a été usurpée. Pourtant l’histoire ne s’arrête pas là… Dieu Lui-même était le seul à pouvoir restaurer cette paix dans le cœur de l’humanité, voilà pourquoi Il est venu et s’est abandonné à la mort de la croix pour racheter ce qui avait été volé par l’ennemi : nous.

En ce troisième dimanche de l’Avent, reconnaissons que la véritable paix ne s’émane que de la Personne de Christ. Alors que le réveillon et le jour de Noël approchent à grands pas, beaucoup de nos proches n’ont jamais goûté à cette paix divine. Prions pour que Jésus se révèle à leurs cœurs et annonçons leur, tout comme la chorale d’anges l’a annoncée aux bergers, la Bonne Nouvelle de la nativité : la paix est née en Personne, Jésus-Christ.

Prière : Seigneur, merci de me donner la paix. Merci d’être ma paix et merci d’être le Prince de la paix. Je te donne mes troubles et mes anxiétés. J’abandonne, spécialement pendant ces fêtes, mon droit d’être dans la peur car Tu es ma forteresse. Amen.

Prière spéciale de l’Avent : Mère Teresa

Jésus est ma vie

La parole à dire
La Vérité à faire connaître.
Le chemin à parcourir.
La lumière à diffuser.
La Vie à vivre.
L’Amour à aimer.
La joie à répandre.
Le sacrifice à offrir.
La Paix à donner.
Le Pain de Vie à manger.
L’affamé à nourrir.
L’assoiffé à rassasier.
L’être nu à vêtir ;
Le sans-abri à loger.
Le malade à guérir.
L’isolé à aimer.
L’indésirable à accueillir.
Le lépreux pour laver ses plaies
Le mendiant pour lui sourire.
L’ivrogne à écouter.
Le malade mental à protéger.
Le tout-petit à embrasser.
L’aveugle à guider.
Le muet pour parler à sa place.
L’estropié pour marcher avec lui.
Le drogué à secourir.
La prostituée à sortir du danger et à secourir.
Le prisonnier à visiter.
Le vieillard à servir.

Pour moi :
Jésus est mon Dieu.
Jésus est mon époux.
Jésus est ma vie. Jésus est mon seul amour.
Jésus m’est indispensable.
Jésus est mon tout.

Citation : La paix est précisément la présence d’une Personne : Jésus-Christ, le Prince de la paix.

Partager cet article

Ne ratez jamais un article !

Restons en contact.

X