Attends-toi à Le recevoir d’une manière surprenante !

« Ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. »

Luc 2 : 15-16

Les prophètes avaient annoncé la venue du Messie, le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs. Alors qu’ils attendaient sa venue glorieuse, on aurait pu penser qu’ils prépareraient une place à la hauteur de son rang divin. Mais non, il est venu sur cette terre dans l’endroit le moins luxueux et sophistiqué qui soit, le moins adéquat à un roi. Il est né dans une étable et a été déposé dans une crèche. Quel scandale et en même temps, quel Dieu merveilleux !

 

Dans cette période de l’Avent, en préparation de la venue de Jésus-Christ, le Messie, ne préparons pas une boîte hermétique pour lui, en limitant sa venue glorieuse dans nos vies.  Attendons-le et laissons-le venir là où il veut et comme il veut. Il va nous surprendre et sa venue va changer nos vies.

 

Jésus ne recherche pas de palais, ni d’autres endroits prestigieux ou même « religieux ». L’unique chose qu’il recherche, est notre cœur. Comme l’étable, notre cœur n’est ni un endroit parfait, ni parfaitement propre pour recevoir Jésus, mais c’est l’endroit qu’il recherche le plus. Pendant que nous sommes tous très occupés par les circonstances et les obligations de la vie, soyez sûrs d’être présents et prêts pour l’accueillir quand il revient. Veillons et prions, en ouvrant nos cœurs à son action, pour le recevoir avec révérence quand Il vient.    

 

Il n’est pas non plus venu sur le dos d’un cheval royal ou dans une voiture de rêve. Non, il est venu comme un enfant et même comme un bébé. Il nous surprend en se manifestant dans l’essentiel et les prémices de la vie. Le début de la vie humaine est une belle chose. C’est le chef-d’œuvre de Dieu. C’est la création d’une personne humaine à l’image de Dieu qui vivra à jamais. Soyons prêts à le recevoir et à laisser là-bas, à Bethléem, et au-delà, une révérence pleine de joie et de reconnaissance pour le don de la vie humaine, de la conception à l’éternité. Ne cessons jamais d’être émerveillés par le don de la vie.

 

Aujourd’hui est un nouveau jour, où la vie du Christ va t’envahir d’une manière renouvelée, différente de celle que nous avions imaginée, mais qui est glorieuse pour nous apporter le salut en Lui.

 

 

Prière : Mon Dieu, je t’ouvre mon cœur et je te le donne. Que ma vie devienne l’étable et la crèche de Jésus-Christ, le Messie. J’ai besoin de lui. Je veille et je prie pour L’accueillir.

Prière spéciale pour la période de l’Avent : Je me présente devant toi

Seigneur, je me présente devant toi comme une maison vide, une maison qui attend, une maison très pauvre.

Louange à toi Seigneur pour cette pauvreté ! Si mon plafond est cassé, il peut laisser pénétrer de la lumière, si mes murs sont délabrés, ils peuvent laisser rentrer ton souffle si ma maison est vide, elle peut t’accueillir.

Seigneur, voici ma maison. Je te l’offre avec sa pauvreté, remplis-la de ta présence.

Toi, le Dieu du pardon, tu ne dis pas : « Nettoie ta maison et je viendrai ! »

Non, tu viens dans ma maison et tu n’as pas peur de voir mon désordre.

Viens Seigneur, car ma maison t’a attendu si longtemps.

Ma maison restera vide aussi longtemps que tu n’es pas dedans.

Maranatha, viens Seigneur Jésus !

 

Père Georges Madore

 

(Né dans la région d’Outaouais, le père Madore a travaillé comme missionnaire en Papouasie Nouvelle Guinée, avant d’être nommé supérieur provincial des Montfortiens du Canada. Il a ensuite repris son rôle de missionnaire itinérant, voyageant à travers le Canada et l’Europe, pour être le leader de retraites et de sessions de guérison, suivant les traces du fondateur de sa communauté, Louis-Marie Grignion de Montfort.)

 

 

Citation : Quoi que nous confessions et croyions, cela arrivera dans notre vie.

Ne ratez jamais un article !

Restons en contact.

X